lundi 24 août 2009

To Kill A Love

I spent one month being in hell wondering why I broke up, couldn't remember the reasons..
And then You just gave me tones of new ones.
Thanks, I feel reborn..


jeudi 20 août 2009

Game Over

J'ai nage toute la soiree..jusqu'a l'epuisement. 
Puis London Ha m'a appellee parcequ'elle croyait reellement que j'en avais encore quelque chose a faire d'elle.. Et la, je lui ai tout dit.. Que je m'en fou d'elle depuis le premier jour ou j'ai pose les yeux sur Anais, qu'elle ne vaut rien a cote d'elle, que je ne l'ai jamais aime autant en une annee que j'ai aime Anais en une seconde.
Que je m'en fou d'elle, que je la manipulais, la gardais dans mes contacts pour lui laisser croire qu'elle pourrait me recuperer et ensuite lui faire mal en lui montrant a quel point j'en aime une autre.. C'etait totalement stupide et maintenant que je me nettoie de tout, je l'ai envoye totalement bouler.. J'ai fait avec Ha ce que tu faisais avec Charles et c'etait de la merde, je ne comprends meme plus pourquoi.. Tout s'eclaircit maintenant..

Ca parait inutile et trop tard de virer Ha aujourd'hui, mais je ne veux plus jouer, je ne veux faire que ce que je ressens vraiment, j'en ai plus rien a fouttre de faire des strategies, je m'en tappe de plaire a des gens juste parceque I am a good player. 
Je l'ai fait aujourd'hui parceque je te le devais, meme si c'est trop tard, meme si ca ne compte plus, je l'ai fait pour toi.. 
And I will always be sorry I haven't done it earlier.. I am sorry I screwed up everything but inside of me, I know  I have to clean myself first and maybe one day if we meet again, I will tell you how much you made me grow up and becoming real..

http://www.youtube.com/watch?v=x-UhyVQWobE

mercredi 19 août 2009

Step 2

Je comprends tout ce que tu dis, je le ressens aussi.
Do you think I became a superficial bitch? Not at all, and I will never be.
Cause there was a time I was crying watching the news, there was a time I had a homeless friend, there was a time I was doing charity.. But then what? Either you kill yourself out of it or you understand that you are all alone and that humanity is not helping itself so how can you save it?
The world is gonna die soon so the least you can do to balance the world's sadness is to be happy.
Je vais faire toutes ces choses qui me rendent heureuse mais je ne vais pas les faire pour dire que je les ai faite, sinon je les auraient faite bien avant, et c'est meme pour ca que je ne les avais pas faite, je ne voulais pas les faire devant les yeux de 'temoins'. Tous mes tickets d'avion je les ai pris pour moi-seule. To see the world before it dies. 
Tu as toujours voulu que les gens te regardent, ton cote show off, je ne l'ai jamais aime tant que ca,  mais je sais qu'une partie de toi a toujours voulu ressembler a ces petits jeunes friques de Saigon, mais ca n'est pas toi. Qu'est-ce qui est toi d'ailleurs?
Je susi heureuse que tu deviennes plus deep mais why so dark?
Accompagner des afgans dans un bus et pleurer pour eux, nice guy, but then what? Is that gonna change anything? I was killing myself out of those things too.. And the saddest I was the less useful I could be to this world. It is not selfish to want to be happy. We have only one life, and all ONG, doctors travelling the worlds are helping few and they are not being shot cause what they are doing is so little.
Un jour j'ai lu les travaux d'un economiste qui disait qu'il etait possible de sauver l'Afrique de la famine mais que les politiques ne le feraient jamais, tout simplement.

Il n'y a rien d'egoiste a vouloir reussir sa vie en etant quelqu'un de bien, a ne pas la sacrifier pour un combat perdu d'avance, ce serait comme donner ma vie a ses connards qui gerent le monde. Ma vie est a moi and I am gonna take the best out of it and will try to make people happy around cause somehow if we were all doing that instead of crying, being useless witness, the world will be such a better place.

You are one of the most interesting and not selfish person I have ever met so stop hurting yourself just because you are too smart and you see how is the world. Just deal with it, help it by shinning, do art that will talk to the world, just don't kill yourself for something that is bigger than you, fais des choses a ton echelle, si tu regardes trop loin, tu resteras sur place.
Ce que je trouvais changer chez toi, c'etait ce cote superficiel, Paris-Coke, je n'ai jamais pense que tu avais change interieurement. Je sais qui tu es, je te connais, j'ai toujours lu en toi et j'ai toujours aime ce que j'ai vu, noir ou blanc.

Humanity sucks. What else is new? One thing is very new and is a huge challenge: Being happy in a sad world cause the humanity might be a disaster, the world is big and beautiful.
Everybody is sad, they are all breaking up cause nothing make them happy, that is what you want? Being miserable cause humanity is being bad, mean, selfish, stupid.. 
I decided to do the exact contrary, I will be the last happy person in the world then I have nothing in common with the rest of the ugly humanity. They won't get me.



mardi 18 août 2009

Post Jen

Alternative
Ca commence triste mais ca fini bien.

Ca y est, c'est ce soir.. Mon show sur la Music Alternative pour lequel je me suis battue ces 6 derniers mois passe enfin a 22h30.
Du mardi au vendredi.
Je vous devoile le generique de debut:

video

Et la Bande Annonce, vous etes gates.

video


Plusieurs clips on deja ete pre-censures mais ca n'est pas grave, je les remettrai plus tard, quand les esprits se seront un peu plus ouverts grace aux premiers clips. J'apprends la patience.

J'ai eu 30 ans. 
Ou voulais-je etre a 30 ans quand on me posait la question?
A peu de choses pres exactement la ou j'en suis.

Sur le papier ca donne:
Je suis directeur de la creation / Realisateur pour une chaine de music tele que j'ai cree depuis le debut.
Je vis en Asie, mon reve.
Je ne fais pas mon age, je n'ai meme jamais ete aussi bien physiquement.
Je gagne de l'argent.
Je vis dans un pays qui m'offre un confort incroyable.
J'ai des amis formidables.
Ma famille m'aime.
J'ai eu des histoires d'amour differentes et passionantes. Je n'ai jamais ete seule.

Si l'on m'avait lu ces lignes quand j'avais 18 ans, j'aurais signe tout de suite.

Pourtant, il y a quelques mois, j'ai oublie d'etre heureuse. Je ne me l'explique pas. Je crois que j'ai eu peur de vieillir comme d'hab mais surtout de mourir (apres une semaine de stress a lattendre des resultats) et ca m'a petrifier au lieu de me reveiller,  je n'ai pas fait le classic 'maintenant que j'ai cru mourir c'est le moment de vivre au jour le jour, youhou!!'
Non, a mon grand regret, je n'ai pas fait ca, j'ai chickened out, flippe et j'ai egalement voulu m'accrocher aux choses aquises alors que rien ne l'est jamais. Je ne me rendais pas compte que j'avais realise la plupart de mes reves et que j'etais devenue la personne que j'avais toujours voulu etre, j'ai juste vu un mur et j'ai arrete d'avancer.
Je suis devenue fatiguee, enervee, lassee, insatisfaite, en attente de quelchose.. J'ai rompu avec celle que j'aimais tellement quelques semaines auparavant, parceque j'ai soudain vu ce que j'etais en train de devenir dans ses yeux, j'ai aussi vu que je perdais son amour. Alors je suis partie avant la fin, pour ne pas tout gacher, pour garder mes souvenirs et un peu de cet amour, le sien et le mien..

Alors, je me suis posee la question: Qu'est-ce qui m'empeche de profiter de ma vie, d'etre capable de voir que j'ai tout ce que je veux et d'en jouir? Qu'est ce que je n'ai pas et que je veux tellement? Une fois de plus, c'est cette bonne vieille peur de vieillir et de mourir qui me revient.
Je pense a ma mere, elle etait tres entouree, a un moment je crois qu'elle avait tout et soudain, plus rien.. La solitude, le vide, l'isolement.. La voir seule dans l'appartment de mon enfance me paralyse, quoique je fasse, je me dis que vieillir c'est etre seule et ne plus avoir de reves.
Je crois que les parents relativisent les reperes bons ou mauvais qu'ils definissent pour leurs enfants. Meme si l'on ne veut pas leur ressembler, il y a un tel confort insconcient  a repeter des shemas connus qu'on en oublie de chercher ailleurs. Le familier est confortable et effrayant a la fois. Comme si l'on passait sa vie a ne pas vouloir ressembler a ses parents mais qu'on etait piege. Ca me fait penser au film Ghostbuster, 'ne pense pas a un truc dangereux, ne pense pas a...et merde!'. Oui un peu de reference culturel ca aide a comprendre, j'ai pense a Freud mais ca n'etait pas aussi puissant.

Faisons un break apres cet instant philosophique de comptoir, tout est de la faute de la mere c'est bien connu, mais l'important c'est de faire quelque chose de ce constat, au lieu de continuellement s'en plaindre. Juste apres le nouvel interstitial, il y aura des blagues, de la legerete et tout..


video

Ma solution: J'ai decide de vivre.. c'est tout. 
Oui, je vais mourir, on va tous mourir. De quoi? Quand? Je ne veux plus m'en preoccuper. 
Vous avez entendu cette phrase mille fois, 'vis au moins avant de mourir' ou autre 'ne reve pas ta vie mais vis tes reves', ce genre de truc qu'on ecrit sur son cahier de texte a 12 ans mais dont on ne comprend pas vraiment le sens mais ca sonne bien dans "l'alchimiste" de Paulo Coehlo. Cela dit, sans comprendre, on y croit a 12 ans, mais c'est parcequ'on a pas eu le coeur brise ou qu'on a pas encore de job (pour les plus gates d'entre nous vivant en Occident), on ne sait meme pas faire une lessive.. Ensuite, la vie nous donne l'illusion (fausse j'insiste) que nos reves ne sont pas realisables, que payer un credit maison est une raison suffisante pour ne pas voyager, qu'avoir des enfants nous reponsabilise, alors on crache sur Paulo Coelho, genre il nous a menti, ou il est trop niais, c'est un reveur.
J'ai essaye de vivre comme une 'adulte' selon la definition de base, mais ca ne me rend pas heureuse, why so serious?

J'ai donc decide de faire tous les trucs que j'ai toujours voulu faire et que je n'ai pas encore fait et je retrouve les joies et le bonheur pur d'ouvrir un Kinder Suprise quand on en avait encore quelque chose a fouttre d'etre surpris, en bien ou en mal d'ailleurs.. Certaines surprises etaient carrement a chier.

Alors, je vais commencer par voyager plus. Genre je suis allee en Asie, mon reve et d'un coup c'est comme si c'etait assez de vivre au Vietnam. Non! Je vais decouvrir un pays different chaque mois, et ce jusqu'a ce que j'ai fait toute l'Asie.
J'ai deja booker des billets d'avion pour Kuala Lumpur en Malaisie (pour les incultes) et Hong Kong pour septembre. Ensuite, en octobre, je vais a Taipei (Taiwan) et Manila (Philippines) en novembre. 

J'ai achete une guitare rouge et noire, trop belle, je galere a apprendre certains accords et je crois meme que je vais devoir me couper les ongles.. Mais la sensation de jouer d'un instrument est quelquechose que j'ai toujours voulu ressentir. 

Le mois prochain ou en octobre selon disponibilites, je vais passer la licence de saut en parachute. 4 sauts en duo en ensuite 7 sauts solo et tous les exercices au sol dans les grands ventilos et tout! J'ai toujours dit que je voulais faire ca, et mon saut en parapente m'avait deja bien plu, donc c'est parti!

Je vais realiser mon premier clip pour un groupe que j'adore. La, pareil, je repoussais, ne finissais jamais le story board, mais la c'est bon, je me lance. J'ai la chance d'avoir l'equipement au boulot, plus d'excuse!

Je vais me faire operer des yeux, plus a porter de lentilles. Jusqu'a present, je repoussais, repoussais, repoussais, genre la peur d'etre aveugle ou quoi, fuck it! 

La je me sens crazy, tu me donnes du Fugu Fugu, je le bouffe cru! 

Ca suffit les excuses a la con, il n'y a AUCUNE raison de ne pas faire les choses dont on reve, ca suffit aussi d'avoir des projets et de ne jamais les accomplir, de commencer les choses et de ne rien finir! Et meme si je sonne totalement Paulo Coehlo a vos yeux, ca n'a pas d'importance, surtout que personne n'est encore en train de lire donc je peux dire pretty much everything I want and even doing it in english. 

IT IS UP TO ME NOW!!

samedi 1 août 2009

Clean (Time to Move On)

"Quelque chose me sortait de la gorge:
Cela m'etouffait.
J'en rompis le lien et l'arrachai.
Je me recouchai et dis:
Je viens de cracher mon coeur".

Anaïs Nin